Le blog d’un passionné de bricolage, cheminées, et poêles

Vous n’avez pas idée à quel point l’installation d’un poêle à bois, ou la présence d’une bonne vieille cheminée, peut améliorer votre qualité de vie au quotidien.

Je m’appelle Julien Miclo, je suis niçois et passionné de bricolage, mais plus particulièrement de tout ce qui se réfèrent aux cheminées, poêles à bois, cuisinières et autres. C’est parce que j’ai pu bénéficier des bienfaits de ces appareils, dans plusieurs maisons, que j’ai développé une véritable passion pour eux.

Je suis leurs marques depuis des années, j’aime être au courant des dernières nouveautés. Mon modèle coup de cœur depuis toujours ? La cheminée Godin ! Si vous en être d’accord, je vous invite à un petit voyage sur mon site à la douce chaleur du foyer.


Mes marques de cheminées préférées

Cheminées Philippe

Les cheminées Philippe viennent de Dordogne, elles sont fabriquées en France. C’est une valeur sûre, tant au niveau de la qualité, que des esthétiques possible : dans les 200 modèles au catalogue, cela permet de satisfaire tous les goûts, des plus classiques aux plus contemporains, en passant par les cheminées de style rustique.

Cheminées Godin

Les artisans des cheminées Godin sont hors pairs pour réaliser des coffrages à la pose et encastrer des cheminées fiables et performantes. Sur demande, vous pourrez aussi agrémenter votre cheminée d’un éclairage spécifique, et d’une banquette sur le côté. La société Godin est une très ancienne maison qui a su depuis longtemps passer le cap de la modernité, sans lésiner sur la qualité.

Cheminées Chazelles

Forte d’une expérience d’une trentaine d’années, l’entreprise Chazelles est elle aussi très sérieuse. Elle propose tous styles de cheminées, du plus classique au plus contemporain, et notamment des façades de cheminées diverses, en marbre, en pierre, ou en bois, qui permettent d’adapter la cheminée au reste du décor de la pièce.

Cheminées Fondis

Les cheminées Fondis jouent la carte de l’innovation, et d’un style très moderne. Ainsi par exemple de leur immense cheminée « Ulys », qui dispose d’un double système d’arrivée d’air, et qui utilise une pierre réfractaire qui restitue encore la chaleur alors que le feu est éteint. Fondis propose aussi toute une gamme de cheminées « hybrides », qui sont capables de chauffer en hiver, et de rafraichir la maison en été.


Mon coup de cœur : les cheminées Godin

J’ai eu un coup au cœur pour les cheminées Godin quand j’ai pu voir, « en vrai », leur cheminée de modèle « Andressay ». C’est une cheminée centrale, à foyer ouvert, avec soubassement et hotte en acier noir. Son diamètre est d’environ 100 cm. Elle était au milieu du salon, et c’était superbe. Ce type de cheminée est tout à fait spectaculaire, tout en remplissant parfaitement son office de chauffage. Avec ce genre de cheminée, vous donnez une réelle plus-value à la pièce. C’est plus que du chauffage, c’est une présence, un élément de décoration haut-de-gamme.


Mes marques de poêles à bois préférées

Ces dernières années, les poêles à granulés sont très à la mode, et connaissent un grand succès. On apprécie leur alimentation automatique, et les possibilités de programmation et de régulation de température. Mais les bon vieux poêles à bois traditionnels ont toujours leurs adeptes – j’en fais partie !

D’ailleurs, pas si traditionnels que ça, car rien ne vous empêche de choisir un poêle à bûches d’un design tout à fait moderne. Il vous faudra juste un conduit d’évacuation en bon état. Pour choisir un bon poêle à bois, vous devez d’abord savoir si vous voulez l’utiliser pour être un chauffage principal.

Si c’est le cas, choisissez un poêle de masse, également appelé poêle à accumulation ou à inertie. Les autres poêles à bûches peuvent servir de chauffage d’appoint. Dernier détail, veillez à utiliser le bon bois : seul un bois sec convient, c’est-à-dire un bois qui a passé au moins deux ans dans un endroit sec et ventilé, et notamment pas sous une bâche plastique. Il faut aussi éviter les bois résineux, et préférer les feuillus durs tels que le chêne, le hêtre, l’orme, le noyer ou le charme. Bizarrement, le châtaignier, qui éclate en brûlant, est à éviter. Laissez-moi maintenant vous présenter les meilleures marques de poêles à bois.

Poêle à bois Chazelles

J’ai eu un coup de foudre pour le poêle à bois « Equinoxe » de la marque Chazelles. C’est un poêle en fonte robuste au design contemporain, noir, sur pied et avec tuyau à la verticale. Vous pouvez y mettre des bûches d’une trentaine de cm. Ce que j’aime, c’est que vous voyez le feu d’une façon panoramique, grâce à trois faces vitrées, c’est quasiment hypnotique.

Jusqu’alors, je ne connaissais que le modèle « Rustique » de cette marque, qui ressemble grosso modo aux vieux poêles de nos grand-mères. Il est très beau, mais d’une esthétique beaucoup plus traditionnelle, rectangulaire et sur pieds. La mère de ma compagne le possède en beige pâle, proche de la couleur ivoire. Il s’intègre parfaitement à la décoration de son intérieur. Ce genre de poêle peut recevoir des bûches allant jusqu’à 60 cm. Ce sont les deux modèles que j’ai remarqué chez Chazelles.

Poêle à bois Max Blank

Ce qui m’a fasciné chez Max Blank, c’est poêles à bois capables aussi de rôtir et de cuire, dans un deuxième compartiment sur le dessus. Avec Max Blank, vous aurez du solide, et une innovation qui enrichira votre quotidien. Mais ils font aussi bien sûr des poêles à bois seuls.

Poêle à bois Romotop

Personnellement j’aime beaucoup l’esthétique du « Belo 3S Akkum », contemporaine, gris anthracite. J’ai eu aussi l’occasion de voir chez des amis le modèle « Aline », qui a l’avantage de présenter en option une banquette, sur le côté du poêle, qui fait aussi office de réserve à bûches.

Poêle à bois Sergio Leoni

Ce sont de magnifiques poêles en céramique ou plus précisément en faïence, c’est-à-dire une terre cuite à base d'argile, recouverte d'une glaçure. Vous êtes ici dans la haute couture du poêle, avec des modèles d’une beauté époustouflante, inspirés des esthétiques anciennes. Un poêle Sergio Leoni se choisit, et se transmet. Il vous faut le château qui va avec.

Poêle à bois Arco

Les poêles Arco sont fabriqués près de Vérone, en Italie, depuis environ 25 ans. Ils sont robustes et de très bonne qualité. Ils sont présentés actuellement avec une esthétique industrielle. Les modèles Arco ne sont pas originaux, ils sont puissants et efficaces.

Poele à Bois

Les différents types de poêles à bois

La seule vraie contrainte d’un poêle à bois, qu’il fonctionne avec des bûches ou avec des granulés, qu’il soit d’allumage manuel ou automatique, c’est qu’il faut le raccorder à un conduit d’évacuation des fumées. Après, vous pourrez-vous interroger sur l’esthétique de l’engin, et vous faire plaisir. Vous avez bien sûr les poêles à bois composés exclusivement de métal.

Dans ce type, je pense au modèle ultra vintage Godin « Le petit », en acier et fonte, noir et anthracite. Sa puissance est de 5 KW, pour une surface de chauffe de 50 m² environ. On le dirait tout droit sorti d’un western. Mais le monde des poêles ne se limite pas à la fonte. Les poêles à bois recouverts de céramique, ou de faïence, sont un luxe visuel auquel on succombe toujours, tôt ou tard.

Poêle à bois céramique

Posons dès l’abord que la céramique et la faïence sont légèrement différentes, selon le dosage des matériaux qui les composent et selon la température de cuisson. La céramique est, d’une façon générale, tout ce qui est fait d’argile cuite.

La céramique d’un poêle fonctionne comme un accumulateur de chaleur, d’où le terme de « poêle à inertie », car il va restituer la chaleur de manière lente. Cela étant, un poêle à bois recouvert de céramique, c’est avant tout un foyer en fonte, recouvert de céramique. L’inconvénient de la céramique est qu’avec le temps, ce matériau aura tendance à se fissurer, et pourra être fragile aux chocs. Un autre inconvénient peut être son prix. Il faut compter au moins mille euros pour un modèle standard.

Poêle en faïence

Pour la faïence, l’argile est généralement recouverte d’un émail à base d'étain, blanc ou coloré. Un poêle en faïence assure une excellente diffusion de la chaleur, en l’accumulant puis en la diffusant progressivement dans toute la pièce. Cette répartition idéale de la chaleur, homogène et progressive, rend le poêle en faïence supérieur au poêle en acier ou en fonte.

L’autre attrait de la faïence est de rendre possible toutes les couleurs et tous les décors extérieurs de poêles. Même s’il est plus traditionnel, un poêle en faïence a cependant les mêmes contraintes de fragilité extérieure que ceux de la grande famille des poêles recouverts de céramique. Pour avoir vu des modèles de toute beauté, intacts dans certains musées d’Europe, c’est cependant une aventure dans laquelle je me laisserai facilement tenter.

Cheminées godin

Mes cuisinières à bois favorites

Les cuisinières à bois reviennent au goût du jour ! Elles sont en acier ou en fonte. Elles permettent non seulement de mijoter de bons petits plats, mais aussi de chauffer les pièces de la maison. En posséder une, c’est donc un bon moyen de faire des économies d’énergies, car le bois est environ 30% moins cher que le fioul ou le gaz. Autres avantages, les cuisinières à bois sont robustes, durent longtemps, et sont très faciles à installer : il faut juste un conduit d’évacuation des fumées.

Cuisinière à bois et à charbon

Les cuisinières à bois et à charbon permettent de cuire les aliments sur le dessus, ou dans le four. Certains modèles permettent aussi de chauffer de l'eau, pour le chauffage des pièces ou pour l’eau chaude domestique : elles servent aussi de chaudières. Les cuisinières à bois et à charbon combinent, parce qu’elles combinent appareil de cuisson et chauffage, et parce qu’elles fonctionnent avec les combustibles les moins chers du marché, permettent de faire de notables économies.

Attention cependant, si vous investissez dans un modèle « historique ». Il ne sera pas toujours aisé de trouver des pièces de rechange, ou des explications sur le mode de fonctionnement. Les « services après-vente » n’existaient guère dans les années 1900…

Cuisinière à bois avec revêtement en inox

Les modèles les plus récents de cuisinières à bois combinent la fonte et l’inox, osent la couleur, et offrent plusieurs feux de cuisson sur le dessus. Quand ils sont capables, en plus de chauffer toute une maison de 200 m2 et de produire l’eau chaude sanitaire pour toute la famille, on se dit qu’on a fait là un investissement très rentable.

Cuisinière Corradi

J’aime le style vintage des cuisinières Corradi, et notamment leur modèle « Country ». Elles sont en fonte et en acier, avec un revêtement externe en métal, avec trois finitions possibles : laiton, laiton vieilli ou inox. Les portes se parent de métal émaillé de couleur : blanc, bleu, noir, vert sapin, rouge, tout est possible pour s’accorder parfaitement à l’ensemble de la cuisine. Elles ont un charme rétro dont on ne se lasse pas, tout en étant très fonctionnelles.

Cuisinière Godin

Les cuisinières à bois Godin sont fabriquées en France. Avec cette vieille maison fondée en 1840, c’est du solide. Le modèle « Châtelaine » est évidemment un must. Côté esthétique, je suis moins fanatique des cuisinières Godin que des cheminées de la même marque. Je trouve leurs fourneaux un peu du genre rectangles massifs, même si plusieurs couleurs de revêtement extérieur sont possibles. Reste la qualité, indiscutable. Une cuisinière Godin, c’est une cuisinière qui se transmet de génération en génération, un investissement sur l’avenir.

Piano de cuisson Godin

La marque Godin propose aussi de véritables « piano de cuisson » : entendez par là des cuisinières très imposantes, avec souvent double four, tiroirs de rangements, et pas moins de 8 plaques de cuisson sur le dessus. Plus qu’un piano, c’est en fait un véritable orchestre pour faire la cuisine. Reste l’esthétique, toujours assez massive, des modèles Godin, même si j’ai vu des cuisinières de cette marque de couleur rose bonbon, ou bleu ciel !


Quels avantages à avoir une cheminée ?

Outre la perspective réjouissante de pouvoir, sans problème et de façon traditionnelle, accueillir le Père Noel chaque année chez vous pour sa descente de conduit, posséder une cheminée à domicile offre de nombreux avantages.

Dans le cas où vous optez pour une cheminée à foyer fermé, c’est un véritable moyen de chauffage pour la maison, qui consommera quatre fois moins de bois qu’un foyer ouvert, et ne répandra pas de fumées ou de poussières dans la pièce. Les bons modèles peuvent fonctionner ouverts ou fermés, au choix, grâce à des vitres escamotables. A mon sens, le seul inconvénient d’une cheminée est son éventuel coût de pose. C’est le prix du confort et de la beauté.

Il faut aussi que la configuration de la maison se prête à l’installation d’une cheminée, avec un bon conduit d’évacuation des fumées, des arrivées d’air frais, éventuellement remplacées par la présence d’un vide sanitaire ou d’un garage. Une foi correctement installée, votre cheminée n’aura plus que des avantages. Pensez au spectacle du feu, à la bonne odeur du bois, à ce sentiment intense d’être bien chez soi.

Ce sujet vous intéresse ? Rendez-vous sur le blog 118Italia pour davantage d’article.


Faites des économies d’électricité en chauffant au poêle à bois

C’est certain, se chauffer au bois permet de faire d’importantes économies. Qu’il s’agisse de cheminées à foyer fermé ou à insert, de poêles à bois ou bien de chaudières fonctionnant avec des bûches ou des granulés de bois, ce mode de chauffage permet de réduire d’environ un tiers la facture.

Concrètement, des études ont démontré que, pour une maison d’environ 100 mètres carrés, il faut environ 10 000 kW de chauffage. Pour cette surface, un chauffage à l’électrique va coûter dans les 1 500 euros par an, le gaz dans les 740 euros, et le bois dans les 430 euros. Comme dirait l’autre : what else ? (que dire de mieux ?)

Mais c’est un investissement pour l’avenir, que je conseille résolument. Grâce au moindre coût du bois par rapport aux autres énergies, votre investissement sera rapidement rentabilisé, dans les 5 ans environ. Plus d’informations sur les économies d’électricité possibles sur www.sds-electricite.fr

Bien sûr, les radiateurs électriques sont particulièrement simples d’installation, et d’utilisation. Ça chauffe très rapidement. Ils sont peu coûteux à l’achat. Le poêle à bois requiert un espace de stockage des bûches ou des pellets, voire un renforcement du plancher si l’appareil est trop lourd. Leur prix est conséquent (comptez au minimum 2 000 euros pour un poêle à bois, plus le prix de l’installation, avec en prime environ 200 euros par an pour deux ramonages l’an).

Cheminée Miclo

Chauffez votre abri de jardin avec une cheminée

Depuis quelques années, de nombreux propriétaires ont fait le choix d’aménager une belle cabane de jardin en pièce annexe à la maison, en studio, en atelier, en bibliothèque ou en salon de musique. Il faut dire qu’en dessous de 20m2, nul besoin de déposer un permis de construire, cela facilite les choses…

Reste à chauffer ce petit coin de paradis, pièce en plus ou studio, et là encore le chauffage au bois apparaît comme une très bonne solution. Alors que, souvent, pour les petites surfaces, les radiateurs électriques sont préférés comme mode de chauffage, la cheminée ou le poêle à bois offrent les avantages d’utiliser une matière première bon marché, et de ne demander qu’un bon conduit d’évacuation des fumées.

Bien sûr, le chauffage ne fera pas tout pour assurer le confort thermique de votre abri de jardin : logiswood.fr/studio-jardin-06-var/ Il faudra aussi veiller à munir votre chalet d’une bonne isolation thermique , c’est-à-dire de murs en bois de plus de 40 mm d’épaisseur (idéalement 70 mm), de fenêtres et de portes isolées par un double vitrage, ainsi que d’un plancher et d’une toiture avec isolant multicouches. C’est à ce prix que l’ouvrage sera doté d’un bon confort thermique, et connaîtra une durée de vie importante.


Peut-on installer un poêle à bois dans son jardin ?

Oui ! C’est tout à fait possible ! Il s’agit bien évidemment d’installer un moyen de chauffage interne à son abri de jardin. Ce n’est pas dangereux, pour peu que l’installation soit faite correctement. Il faut notamment respecter une distance minimale entre le poêle et le mur de bois, et installer une plaque de protection métallique spécifique derrière et en dessous du poêle. Le sol doit pouvoir supporter non seulement la chaleur, mais aussi le poids du poêle. Il faut aussi prévoir un conduit d’évacuation des fumées.

Idéalement, le conduit de cheminée doit être positionné plutôt au centre de la pièce, pour que la chaleur se répande bien partout. Le conduit doit être apte au démontage, pour pouvoir être facilement nettoyé, à échéances régulières. En pratique, il faudra également prévoir un espace de stockage au sec du bois, proche du chalet : un simple appentis couvert, posé contre l’un des murs de l’abri de jardin, peut tout à fait faire l’affaire. Si ce sujet vous plaît, vous trouverez davantage d’écrits à ce sujet sur le blog jardinetmaison.com


Envie de rénover votre maison ou votre appartement ?

Un jour ou l’autre, vous aurez besoin de changement. Pour vous sentir mieux chez vous, ou tout simplement pour donner un air de nouveauté à votre lieu de vie. Il n’est pas forcément possible, ou il peut être très coûteux, de déménager. Or, une rénovation de votre maison ou de votre appartement, correctement réalisée, peut avoir pour notable avantage de vous faire faire des économies sur vos factures d’énergie.

C’est le moment ou jamais, avant même de penser à la nouvelle peinture des murs ou à l’achat de luminaires neufs pour le salon, d’examiner l’isolation de la maison et le système de chauffage. Vous connaissez ma passion pour les types de chauffage au bois, qui, en plus d’être écologiques et économiques, sont aussi beaux et faciles d’utilisation. Je vous conseille d’investir dans une cuisinière à bois, un poêle à bois, ou une belle cheminée. Vous ne le regretterez pas. C’est un investissement de qualité, destiné à durer.

Cependant, trois points précis sont à prendre en compte, lors de l’installation d’un poêle à bois. D’abord, il faut vous renseigner sur la législation de votre commune d’habitation : votre poêle à bois doit respecter des normes précises de performance, de rendement, ainsi que de rejet de monoxyde de carbone et de particules fines. Cela diffère d’une commune à l’autre.

Par exemple, la réglementation est plus stricte à Chamonix qu’à Paris. Ensuite, si vous habitez dans une copropriété, cette dernière devra donner son accord avant l’installation d’un poêle à bois. Cela car les conduits sont considérés comme des parties communes. Si un conduit n’est pas aux normes, il vous faudra le faire « tuber », à vos frais (environ 110 euros du mètre carré). Enfin, si vous habitez en appartement, il vous faut prévoir un espace de stockage suffisant pour les combustibles nécessaires au chauffage.

Mais le chauffage n’est pas tout. Le ravalement de façade est aussi un point important comme c’est souligné sur le site Techni Murs.

Profitez-en aussi pour revoir l’éclairage de votre maison, et notamment celui de la cuisine, si souvent négligé. Il peut être utile de vérifier aussi la sécurité des serrureries de votre domicile, et peut-être de faire installer une alarme. Si vous disposez de combles non aménagés, c’est le moment d’en faire quelque chose, et de mieux les isoler. Trop souvent, nous nous installons dans des murs sans prendre le temps de penser à remettre à neuf les pièces. Nous achetons en l’état et n’avons pas le temps de faire des travaux. Nous acceptons l’existant, et le temps passe. C’est la raison pour laquelle il faut un jour prendre le temps de réfléchir aux améliorations possibles, pour une qualité de vie optimale.

Ce peut être aussi l’occasion de mieux agencer les pièces de la maison, si la famille s’est agrandie, ou si des enfants devenus grands sont partis. Il se peut que vous ayez besoin désormais d’une plus grande bibliothèque, d’un salon de musique ou d’un atelier de peinture. Il se peut aussi que vous souhaitiez passer d’une chambre à l’étage, à la praticité d’une chambre en rez-de-chaussée. Parfois, certains placards ne servent à rien, où un mur non porteur assombri l’espace : c’est le moment de faire des travaux.

Au final, une fois la rénovation effectuée, vous aurez le plaisir d’habiter sereinement une maison à votre goût, plus moderne, plus confortable, mieux chauffée, et vous aurez également valorisé votre patrimoine immobilier. N’oubliez pas de collecter les avis de plusieurs membres de la famille, et de quelques amis. Bien sûr, les décisions finales vous reviennent, mais vous serez surpris de l’apport amical qu’ils pourront vous donner. Ils auront sans doute des idées novatrices auxquelles vous n’auriez pas pensé, chacun ayant son propre point de vue sur l’esthétique et le confort d’une maison.

 

Les poêles et les cheminées sont tout simplement une invitation au bien-être. A une époque où nous avons toute une technologie, ainsi que des objets de décoration, souvent en surnombre, ces objets utiles de chauffages nous ramènent à l’essentiel. Ils nous procurent des moments de bien-être à passer tranquillement, au foyer.